Jump to content

Forums

  1. Mx5

    1. Questions et astuces sur Mx5

      Problèmes rencontrés, questions sur le fonctionnement ou la configuration, trucs et astuces sur Mx5.

      906
      posts
    2. Bugs connus et reconnus de Mx5

      Bugs connus ou reconnus officiellement de Mx5.

      267
      posts
    3. Extensions, règles de filtre et Skins pour Mx5

      Toutes vos extensions, règles de filtre et vos Skins pour Mx5 doivent figurer ici.

      103
      posts
  2. Mx6

    1. Questions et astuces sur Mx6

      Problèmes rencontrés, questions sur le fonctionnement ou la configuration, trucs et astuces sur Mx6.

      83
      posts
    2. Bugs connus et reconnus de Mx6

      Bugs connus ou reconnus officiellement de Mx6.

      5
      posts
    3. Extensions, règles de filtre et Skins pour Mx6 Copie

      Toutes vos extensions, règles de filtre et vos Skins pour Mx6 doivent figurer ici.

      7
      posts
  3. Maxthon Mobile

    1. Questions et astuces sur Maxthon Mobile

      Problèmes rencontrés, questions sur le fonctionnement ou la configuration, trucs et astuces sur Maxthon Mobile.

      173
      posts
    2. Bugs connus et reconnus de Maxthon Mobile

      Bugs connus ou reconnus officiellement de Maxthon Mobile.

      55
      posts
  4. Maxthon Translations

    1. Maxthon French Translations on Crowdin

      All French Translation Project of Maxthon on Crowdin.

      2.6k
      posts
  5. Anciennes versions de Maxthon

    1. 13k
      posts
    2. 10.7k
      posts
    3. 662
      posts
  6. Portail

    1. Nouvelles

      Les nouvelles qui figureront sur la page principale du portail doivent être postées ici. Elles sont toutefois soumises à validation par l'équipe de modération du Forum.

      13.4k
      posts
    2. Tutoriaux

      Tous les tutoriaux pour Maxthon et autres.

      522
      posts
    3. Téléchargement

      Les commentaires sur les fiches du téléchargement

      226
      posts
      • No posts here yet
  7. Autres sujets de discussion

    1. Nouveautés du Site Maxthon-fr.com

      Les nouveautés concernant uniquement le Site maxthon-fr.com.

      2.5k
      posts
    2. Nouvelles du Forum International

      Vous trouverez dans ce forum tous les potins du Forum International.

      245
      posts
    3. Les autres navigateur Web

      Toutes les discutions concernant les autres logiciels de navigation Web.

      1.4k
      posts
    4. 12.3k
      posts
    5. Et Linux alors

      Toutes les discutions concernant Linux.

      248
      posts
    6. My Wallabag

      Tous les articles trouvés sur le Net qui ont retenu mon attention.

      890
      posts
  • Messages

    • @POLAURENT pour l'annonce et les changements. C'est la toute 1ère version finale stable de Mx6, après 8 mois de développement intense de versions alpha et bêta.
    • Oui cela apparaît dans la 2000 finale                       
    • Changements clés - Chromium 85 - Compatible avec le centre d'extension Chrome - Intégré au plugin Vbox pour la gestion des identités blockchain - Compatible avec les données utilisateur de Maxthon 5 - Fonctions populaires des versions précédentes    
    • Maxthon 6.1.0.2000 Finale pour Windows est sorti aujourd'hui et il apporte son lot de nouvelles fonctionnalités / améliorations et de corrections de bugs. Téléchargement : 64-bit Version installable : https://dl.maxthon.cn/mx6/maxthon_6.1.0.2000_x64.exe Version portable : https://dl.maxthon.cn/mx6/maxthon_portable_6.1.0.2000_x64.7z 32-bit Version installable : https://dl.maxthon.cn/mx6/maxthon_6.1.0.2000_x86.exe Version portable : https://dl.maxthon.cn/mx6/maxthon_portable_6.1.0.2000_x86.7z Les changements sont ici en anglais et là en français. Vous pouvez également vous abonner au groupe Telegram NBdomain & MX6 pour faire remonter vos demandes d'améliorations et bugs rencontrés. Source : https://forum.maxthon.com/index.php?/release-notes6/v6102000-r31/
    • Table des matières Bonjour à tous, Dans cet article, nous allons voir comment installer Raspberry Pi OS 64 bits sur un Raspberry Pi 4 (ce tutoriel est valable à la date de sortie de l’article, mais est voué à être obsolète d’ici quelques mois, notamment lorsque le système d’exploitation ne sera plus en version Beta). Raspberry Pi OS (anciennement appelé Raspbian), est le système d’exploitation officiel de la fondation Raspberry Pi pour son matériel Raspberry Pi. Au moins, la ligne directrice est claire, ils fabriquent des Raspberry Pi et fournissent également la partie logicielle pour les exploiter. Le Raspberry Pi dans sa version 4 est le premier à être capable de fournir du 64 bits, encore faut-il que le système d’exploitation soit compatible. Ubuntu fournit notamment une version déclinée en 64 bits pour le Raspberry Pi 4 alors que le système d’exploitation maison de la fondation Raspberry Pi n’existe pour l’instant qu’en version Beta. Cependant, mes Raspberry Pi ont toujours tourné sur Raspbian/Raspberry Pi OS (ou Recalbox pour l’un d’entre eux) sans rencontrer le moindre problème. De plus, la Beta semble être désormais dans un état relativement stable même s’il faut rester absolument prudent et redoubler d’efforts sur les sauvegardes (même si tout dépendra de votre usage). Tous les liens ci-dessous sont à titre d’exemple et ne sont ni affiliés, ni sponsorisés, je préfère me tourner vers Kubii dès qu’il s’agit de faire des achats dans le monde du Raspberry Pi. Pour la suite du tutoriel, nous aurons donc besoin: D’un Raspberry Pi 4 (pour ma part en version 8Go de RAM acheté chez Kubii). D’une alimentation (pour ma part, pour éviter tous soucis, je prends toujours les alimentations officielles, voici un lien également chez Kubii). D’une carte micro-SD suffisamment rapide (classe 10 minimum) (pour ma part, les SanDisk ne m’ont jamais fait défaut, même après plusieurs années dans des Raspberry Pi à tourner 24h/24, voici un lien chez Amazon). Enfin, d’un PC (Linux, Windows, Mac …) avec une connexion internet et un adaptateur compatible pour carte micro-SD. Raspberry Pi Imager et OS J’utilisais auparavant Linux Live USB Creator pour ce genre d’opérations, mais il existe désormais un outil officiel nommé Raspberry Pi Imager (dont le code source est accessible ici). Je vous laisse l’installer en suivant les instructions selon votre système d’exploitation. De mon côté, je l’ai installé en version 1.4 (il se pourrait que la suite du tutoriel diffère si vous avez une version supérieure). Raspberry Pi OS 64 bits étant actuellement toujours en phase de Beta, il n’est pas disponible en quelques clics sur Raspberry Pi Imager, il faut donc le télécharger à la main. Cela se passe sur cette page, pour ma part, la dernière version accessible était la version 2020-08-24. On vérifie ensuite l’intégrité du fichier en comparant les hash. On peut utiliser une commande comme sha256sum 2020-08-20-raspios-buster-arm64.zip. Si le hash correspond à ce qui est indiqué sur la page web, on peut alors extraire l’image de l’archive. Écriture de l’image sur la carte On peut désormais brancher la carte micro-SD et suivre les instructions suivantes: Pour le choix du système d’exploitation, on clique sur CHOOSE OS puis sur Use custom et enfin, on sélectionne le fichier 2020-08-20-raspios-buster-arm64.img (ou version ultérieure). Pour le choix de la carte SD, on clique sur CHOOSE SD puis on choisit la carte dans le menu déroulant. On peut ensuite cliquer sur WRITE, l’outil va alors flasher (écrire) le système d’exploitation sur la carte puis vérifier que tout s’est bien passé. On peut ensuite déconnecter la carte micro-SD après l’avoir démonté du système si l’outil ne l’a pas fait pour nous. Résumé des opérations en image Écran principal Choix de l'OS WRITE Confirmation Opération terminée Opérations post-flashage Avant d’utiliser notre carte micro-SD toute fraîche, il reste quelques opérations à réaliser selon l’utilisation que vous allez en faire. Préparation du Wifi Si vous allez utiliser le Raspberry Pi en Wifi et sans écran, il existe une façon d’indiquer au Raspberry Pi sur quel réseau Wifi se connecter et avec quel mot de passe. On rebranche alors la carte micro-SD (on est obligé de la débrancher/rebrancher après le flashage pour que les partitions soient reconnues automatiquement, c’est le plus simple). On se place alors dans la partition nommée boot et on crée un fichier nommé wpa_supplicant.conf. Dans ce fichier, on écrit les informations suivantes: ctrl_interface=DIR=/var/run/wpa_supplicant GROUP=netdev update_config=1 country=FR network={ ssid="NOM-RESEAU" psk="MOT-DE-PASSE" key_mgmt=WPA-PSK } Je vous laisse remplacer NOM-RESEAU par le nom du réseau Wifi à utiliser ainsi que MOT-DE-PASSE par le mot de passe associé. Si vous vivez ailleurs qu’en France, il faut également changer le champ country, ce n’est pas pour vous espionner mais pour savoir quelle bande de fréquence peut être utilisée dans votre pays (voir ici pour plus d’informations sur ce sujet et ici pour le code à utiliser). Préparation du SSH Si vous allez vouloir vous connecter à votre Raspberry Pi sans écran, vous allez sûrement utiliser le protocole SSH. Que ce soit en Wifi ou Ethernet, la procédure est la même. Avec la carte micro-SD branchée sur votre PC, vous allez également dans la partition nommée boot et il suffit de créer un fichier nommé ssh sans rien y mettre dedans. De cette façon, le SSH sera activé au démarrage du Raspberry Pi. On peut désormais insérer la carte micro-SD dans le Raspberry Pi et alimenter ce dernier. Depuis l’interface de votre box, il faut aller chercher l’IP de votre Raspberry Pi dans la liste de vos équipements connectés. Si vous ne savez pas comment faire, je vous invite à rechercher sur votre moteur de recherche selon votre Box et votre opérateur. Dans mon cas, mon Raspberry Pi est sur l’adresse IP 192.168.1.52, je peux donc m’y connecter en SSH avec la commande ssh pi@192.168.1.52, le mot de passe étant raspberry. Pour ma part, j’ai l’habitude de commencer avec les commandes suivantes: Toutes les commandes présentées ci-dessous sont à titre d’exemple, je vous invite à vous renseigner pour chaque étape si vous ne savez pas à quoi cela correspond. sudo passwd root pour changer le mot de passe de l’utilisateur root. En tant que root, je crée ensuite un utilisateur et lui donne les droits d’administrateur avec les commandes: adduser pofilo et usermod -aG sudo pofilo. Depuis mon PC, de sorte à ne plus avoir à entrer le mot de passe, je copie la clé SSH avec la commande ssh-copy-id pofilo@192.168.1.52, je m’y connecte ensuite avec la commande ssh pofilo@192.168.1.52. De retour en root sur le Raspberry Pi, je le mets à jour avec les commandes apt update et apt upgrade. J’installe ensuite une liste de paquets bien utiles au quotidien: apt install vim htop git sudo tmux tig bash-completion dos2unix make elinks ncdu dnsutils man rsync bmon iotop net-tools lsof gparted. Je modifie ensuite la configuration SSH pour interdire les connexions SSH avec mot de passe. Cela se passe dans le fichier /etc/ssh/sshd_config. On ajoute notamment AllowUsers pofilo, PasswordAuthentication no. Je modifie ensuite le nom de la machine dans le fichier /etc/hostname et je remplace raspberry par ce nom de machine dans le fichier /etc/hosts. Je configure ensuite le fuseau horaire avec la commande dpkg-reconfigure tzdata puis la langue avec la commande dpkg-reconfigure locales. J’étends ensuite la partition sur toute la carte micro-SD avec la commande raspi-config en allant sur Advanced Options puis Expand Filesystem. Si le bureau n’est pas nécessaire, je peux changer le démarrage du Raspberry Pi, toujours dans l’utilitaire raspi-config, dans System Options puis Boot / Auto Login puis Console (je ne redémarre pas encore le Raspberry Pi même si l’outil le propose). Je supprime ensuite l’utilisateur pi et son dossier de travail avec les commandes deluser pi et rm -fr /home/pi (si vous avez une erreur du type userdel: user pi is currently used by process 551, vous pouvez tout simplement tuer ce processus avec la commande kill -15 551 (avec l’identifiant retourné dans votre cas bien sûr !!)i). On peut ensuite redémarrer le Raspberry Pi avec /sbin/reboot, il est désormais prêt pour de nouvelles aventures et expériences en 64 bits ! Et voilà, nous avons un Raspberry Pi 4 qui tourne sur le système d’exploitation officiel en version 64 bits ! Vous pouvez vérifier que vous obtenez bien aarch64 avec la commande uname -m. Je vous invite une fois de plus à bien faire attention à faire des sauvegardes très régulièrement, le système reste encore en version Beta. Si votre Raspberry Pi sera amené à être exposé sur internet, je vous invite à poursuivre ce tutoriel par une installation de Fail2ban ou équivalent (sur un autre Raspberry Pi exposé, j’ai par exemple 19 760 IP bloquées (en 2-3 ans) pour des tentatives de connexions SSH indésirables). Afficher l’article complet
  • Member Statistics

    • Total Members
      5536
    • Most Online
      6941

    Newest Member
    pelican
    Joined
  • Forum Statistics

    • Total Topics
      10100
    • Total Posts
      95439
  • Donate

    Please donate to support this community. We appreciate all donations!



    5% of donation goal reached.
    Donate Sidebar by DevFuse
  • Recent Status Updates

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.