Jump to content

Êtes vous déjà fichés par Google avec FLoC et comment l’empêcher ?


Recommended Posts

Vous le savez, les cookies n’ont pas le vent en poupe. Ils sont bloquables avec certains plugins de navigateur, voire carrément par le navigateur lui-même sans oublier le RGPD qui force les sites à proposer un bouton « Refuser les cookies ». Pour rappel, un cookie, c’est quoi ? C’est un petit fichier texte qu’une société ou un site dépose sur votre ordinateur, ce qui lui permet de vous reconnaître lors d’une connexion ultérieure ou de vous suivre de sites en sites.

Autant dire que les cookies sont très malmenés en ce moment, ce qui pose un gros problème aux vendeurs de publicité en ligne qui les utilisent pour vous profiler et vous proposer de la publicité ciblée. Et quel est selon vous le plus gros acteur de la pub en ligne ? Et bien c’est Google !

Mais vous connaissez Google, ils ont noyauté l’ensemble d’Internet avec leur moteur de recherche, leur navigateur Chrome, leur Adsense, leurs players Youtube, leurs Analytics, Android, leur Google Sign-in, Gmail, Maps et même leurs DNS 8.8.8.8… Impossible de leur échapper, même si on est dégoogeulisé.

C’est donc mal les connaître que de croire qu’ils vont se laisser perturber par le blocage des cookies. Car oui, il existe d’autres façons de déterminer votre profil en ligne et de vous traquer, sans « vraiment » vous traquer. Cette façon, je l’ai déjà expliqué dans cet article au sujet du panopticlick.

Avec votre historique, les plugins installés, la config matérielle et une blinde d’autres paramètres, il est possible de générer une empreinte plus ou moins unique de votre ordinateur. Et Google va encore plus loin puisqu’il ne vous individualise plus, mais vous range dans des groupes d’intérêt en fonction de votre historique du mois en cours. Si vous êtes un geek en surpoids localisé en France qui vote à gauche et aime les chatons mignons ainsi que la cuisine asiatique, vous serez dans le même groupe que tous vos frères d’armes. Et Google sera alors capable de vous proposer de la publicité ciblée pour la catégorie à laquelle vous appartenez. Il n’y a donc plus de suivi individuel, mais plutôt un profilage réalisé en fonction de votre historique.

Cover your tracks

Cette techno mise au point par Google s’appelle la Federated Learning of Cohorts a.k.a. FLoC. Chaque groupe est désigné par son FLoC ID et caractérisé par ses habitudes et centres d’intérêt. Cela permet donc de se passer d’un tracker comme le cookie. Il n’y a plus de fichier stocké sur votre ordinateur ou blocable par un plugin.

À titre perso, et je ne dois pas être le seul, je m’intéresse à tellement de sujets différents à la fois qu’il est FORT PROBABLE que Google me range dans un groupe de 1 où je serai seul. Et il y a fort à parier qu’on sera nombreux dans des groupes de 1 personne avec le temps et l’affinage des critères, ce qui va permettre à Google d’ultra-cibler la publicité. Après c’est vrai que les humains sont facilement classables dans des groupes et suivent pour la plupart les mêmes schémas de pensée. Un peu comme des clichés qu’on retrouve partout et on en a tous fait l’expérience. Il y a certaines personnes qui se ressemblent aussi bien dans leurs centres d’intérêt que dans leurs habitudes.

Mais une chose est sûre, c’est que ça va marcher. Et là pour bloquer ça ensuite, bonjour !

Google a d’ailleurs commencé à déployer FLoC chez certains utilisateurs de Chrome 89 ou supérieure dans divers pays (pas encore la France, mais en Australie, Brésil, Canada, Inde, Indonésie, Japon, Mexique, Nouvelle-Zélande, Philippines et aux États-Unis bien sûr !).

Un suivi mis en place chez des millions d’utilisateurs pour être précis et à leur insu. Bon le savez, Chrome est une saloperie. Si c’est pas encore fait, désinstallez cette merde. Mais avant, je vous invite à faire le test pour savoir si Google vous a déjà classé dans un de ces groupes. Pour cela, l’EFF a mis en ligne un site baptisé AmIFLoced.org qui vous indiquera si votre navigateur fait partie du bêta test de FLoC.

EFF Am I Floced

Si un FLoC ID vous a été attribué, cela veut que votre navigateur a utilisé votre historique internet sur les 7 derniers jours pour calculer un « simhash » qui vous permettra de rejoindre un ou plusieurs des actuels 33 000 groupes comportementaux mis en place par Google dans le cadre de ses tests et contenant chacun quelques centaines de personnes. Tout ceci est encore expérimental donc vous pouvez facilement imaginer que ces chiffres vont rapidement gonfler au fur et à mesure des semaines.

Si c’est le cas, pas de panique. Vous pouvez en sortir, mais à condition de désactiver les cookies tiers dans les paramètres de Chrome (oui, je sais, c’est pas forcement logique). Maintenant en tant que webmaster, votre site est déjà intégré comme facteur dans les algos FLoC de Google. Si vous avez un site sur le jardinage, vos visiteurs (via leur historique) seront alors flaggés comme fan de jardinage. Si vous ne voulez pas participer à cette mascarade, vous pouvez sortir votre site de l’algo en balançant ce header dans les réponses HTTP :

 Permissions-Policy: interest-cohort=() 

Si vous utilisez un AUTRE navigateur que Chrome >= 89, vous ne serez pas concerné par ce tracking pour le moment. À voir maintenant ce que va faire Google. Comment est-ce qu’ils vont imposer ça dans Chromium ou d’autres navigateurs utilisant le moteur de Chrome… Firefox sera-t-il de la partie. J’en doute, mais on verra bien…

Merci à Letsar pour l’info !

Afficher l’article complet

@  —  

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.