Aller au contenu
Ldfa

La Ligue du LOL par Tanguy Pastureau

Messages recommandés

Bien triste affaire, beaucoup de lâcheté et d'entre soi, hélas juste un effet de loupe sur les travers de la nature humaine et le coté grégaire des "fraternités" masculines et, à moindre niveau, humaines..

A titre de référence actuelle, les GJ en sont aussi une même démonstration.   

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Auditeur d'Inter depuis... hmm... l'antiquité, :s: j'apprécie aussi... Au point d'écouter régulièrement en podcast le soir les chroniques que je rate à midi.

Il y a une page sur le site France Inter qui les regroupe par ordre chronologique, sans doute depuis le début.

La page Guillaume Meurice ( de la bande à : "Par Jupiter !") vaut aussi le détour. :lol2:

Merci pour la vidéo boss !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15/02/2019 à 21:43, POLAURENT a dit :

A titre de référence actuelle, les GJ en sont aussi une même démonstration. 

Sans doute... Et c'est ce qui me tiens éloigné du mouvement, trop confus pour être audible.

Mais - pour nombre de  GJ en tout cas - avec une motivation de départ moins mesquine, moins remplie de méchanceté... et plus justifiable.

Ce qui choque là, c'est de rencontrer une telle bêtise, chez des gens censés être intellectuellement plus "favorisés" que la moyenne et plus sensibles - par leur éthique supposée - à ce genre de crétinerie.

Modifié par Alex

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Alex a dit :

Sans doute... Et c'est ce qui me tiens éloigné du mouvement, trop confus pour être audible.

Mais - pour nombre de  GJ en tout cas - avec une motivation de départ moins mesquine, moins remplie de méchanceté... et plus justifiable.

Ce qui choque là, c'est de rencontrer une telle bêtise, chez des gens censés être intellectuellement plus "favorisés" que la moyenne et plus sensibles - par leur éthique supposée - à ce genre de crétinerie.

Comme le précisait Lfda, l'effet de meute est un réflexe du cerveau archaïque, qui dominera toujours le cerveau supérieur hérité de l'évolution.

La seule parade est le respect des autres, mais cela demande une construction intellectuelle qui n'est pas accessible à tous, quel que soit leur niveau socio-professionnel.  

Quant aux GJ, j'en suis désolé pour eux, mais la politique du yaka faukon n'est pas viable, la politique c'est un arbitrage constant entre des demandes inassouvies et insatiables et les moyens finis.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, POLAURENT a dit :

la politique c'est un arbitrage constant entre des demandes inassouvies et insatiables et les moyens finis.  

On est tout à fait d'accord sur ce point.

La question qui est évoquée par la réaction de la rue (j'en conviens, brouillonne, souvent absurde, parfois inadmissible) est :"Certaines demandes inassouvies ne sont elles pas morales, légitimes, voire indispensables à satisfaire, utiles à l'économie même, quitte à ne pas plaire à tout le monde ?"

Entre ces demandes et les ressources finies on doit se demander "Où place t'on le curseur et comment ?". Cela, c'est bien au politique de le décider. Mais le citoyen a aussi, me semble-t'il, son mot à dire sur l'arbitrage. Bien sûr, en démocratie, il le dit de préférence au moment du vote après (on le souhaiterait en tous cas) une étude attentive des programmes des candidats, mais il peut le dire (constitutionnellement),  ailleurs, par d'autres voies/voix.

Certains bossent (ou ont bossé toute leur vie) et nous disent aujourd'hui qu'ils vivent -une fois déduit le minimum indispensable loyer/eau/électricité - avec des nèfles et sont au bord du gouffre. Et ils sont de plus en plus nombreux, j'en connais. C'est une réalité - pas une illusion - qu'il y a danger à ignorer sous le prétexte qu'on ne la vit pas soi-même. Et ils ressentent - à tord ou à raison - une injustice à se sentir pressurés plus que d'autres. On doit prendre conscience de cette réalité-là, du point de vue moral autant que du point de vue politique. C'est celle là que j'entend en priorité en tout cas.

Certes il y a parmi les GJ des yaka-faucon, de sombres abrutis, et d'autres qui alignent les revendications comme des perles, tous confortés par l'appartenance à la bande.  C'est l'effet grégaire ou effet de masse dont tu parles et que Ldfa illustre bien par son lien sur la ligue du LOL.

Mais sur le fond il est indéniable que quelque chose , au début, à poussé les gens à sortir se "les geler" pendant des mois plutôt que de rester au chaud à la maison. Ce n'est pas rien. Sans doute, hors des réponses simplistes, le chemin n'est pas aisé et je préfère être à ma place qu'à celle de nos politiques. :rolleyes: Mais ne pas répondre au malaise - soit en le balayant sous le tapis avec la meute, soit en le considérant comme inéluctable - serait un grand danger pour la démocratie des années à venir, j'en ai peur.

Mais pardon, le boss risque de trouver que la discussion dévie beaucoup du sujet et de l'esprit du forum. :trance:

Pour en revenir au sujet de départ, je t'applaudis des deux mains quand tu dis que la parade est dans le respect de l'autre. Et aussi que ça n'a pas de lien avec les catégories socio-professionnelles. Mais de par leurs parcours et les idées qu'ils exprimaient, on pouvait tout de même s'attendre à mieux de ces zigottos là ! Mais on a vécu ça tant de fois dans certains épisodes du passé et parfois bien plus gravement... preuve qu'il n'est pas facile de changer l'humain. Ah oui, y'a du boulot !:smile:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Le 17/02/2019 à 22:27, Alex a dit :

Mais pardon, le boss risque de trouver que la discussion dévie beaucoup du sujet et de l'esprit du forum. :trance:

non non, c'est bon, on est dans "la machine à café", on aurait pu aussi l'appeler "brèves de comptoir virtuel" .

Je n'ignore pas qu'il y des pauvres, des cabossés de la vie, des personnes qui ont été abusées par un futur radieux ( les lendemains qui chantent, le grand soir, la retraite dorée au soleil ) qu'on leur vendait à longueur d'élection, mais ont joué les cigales et pas les fourmis, j'attendrai plutôt un nouveau Churchill qui nous promettrait " du sang et des larmes", rien n'est acquis, rien ne nous est du. 

Et je sais aussi qu'une population obéit par essence à une distribution Gaussienne, ses "Riches" et "Pauvres" sont d'un pourcentage fixe, comme le QI et d'autres critères, aucune possibilité de changer ce fait.

La Société Française est très redistributrice (trop pour certains) pour les franges les plus fragiles de la population, mais je frémis à l'idée de vivre dans une Société sans aucun amortisseur social, et pourtant il en existe beaucoup.     

C'est un cercle vicieux, se conformer au niveau de vie et au confort moyen doit être un choix assumé et pas une obligation, au risque de se brûler les ailes. 

La vraie et seule richesse est en soi, le monde de la consommation et de la possession ne sera jamais qu'amère illusion, futilité et vacuité.

Enfin, je dénie au citoyen lambda la capacité d'arbitrer hors ses propres intérêts, ou sa propre chapelle, autant déléguer les choix à des politiques lointains certes, privilégiés surement, méprisants peut être, mais c'est aussi en négatif la certitude qu'ils ne mèneront pas leur politique dans leur intérêt propre, puisqu'ils ne seront jamais concernés par les conséquences de leur choix.

   
 

    

Modifié par POLAURENT
précisions

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.